IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 Forum Rules Rubrique Reviews : Nouveau mode d'emploi
3 Pages V   1 2 3 >  
Reply to this topicStart new topic
> [tokyo Marui] Beretta Px4 Storm, Après plus d'un an d'utilisation.
Ava-nile
posté 21/01/2013, 03:37
Message #1


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 797
Inscrit : 06/03/2010
Membre n° 47,632




Bonjours à toutes et à tous!

Avant d’attaquer la review, je tiens à vous mettre en garde sur le but de celle-ci.
Il s’agit d’une review analytique et complémentaire. En effet, il existe déjà d’autres reviews de cette réplique. Mon objectif est d’offrir un point de vue supplémentaire, en effet: plus on a de retours sur un produit, plus on peut s’en faire une idée précise.

Contrairement à certaines autres reviews, je n’irai pas vous faire "un parfait petit manuel du démontage remontage" pour la simple raison que celui qui compte acheter une future réplique, se soucie plus des intérêts et des défauts de cette dernière, que de savoir "où va telle pièce?".
Je ne suis pas non plus dans l’optique de vous fournir pléthore de photos. Je vous propose un texte approfondi sur de nombreux paramètres déterminants dans le choix de cette future réplique. Bref c'est un concentré d'informations.



Note d’Ava-nile : tout le long de mes reviews j’appellerai les répliques par le nom original de l’arme dont elles s’inspirent. Ceci pour deux raisons. La première c’est que beaucoup de marques donnent des noms fantaisistes par contrainte de licences, et que je ne vois pas l’intérêt de perpétuer une appellation fantaisiste crée par obligation commerciale. Le seconde, par principe, c’est que cela évite toute confusion : il existe une quantité démesurée de noms fantaisistes pour une même réplique, et si on commence à appeler chaque réplique par le nom du fabricant on s’emmêle. Si je vous parle de JG100 ou de RK-06W, je ne sais pas vous, mais moi je n’arrive pas à mettre d’image dessus. Alors que si je dis H&K G3 a3 Jing Gong et AK 74 D-Boy ça devient plus clair.


Introduction :

Il est temps pour moi de vous parler d’une réplique que je connais très bien, puisque qu’il s’agit d’une de mes répliques secondaires favorite. J’ai nommé le Beretta PX4 Storm Tokyo Marui (désignation PX4 Custom) ! Un GBB haute capacité dernière génération très populaire. Mais quels sont les aspects de cette réplique qui la rendent si appréciable ? Et bien, je vous propose de le découvrir dans cette review.



Détails techniques :

-Type : Pistolet
-Date de sortie : 2010
-Fonctionnement : Gaz Blow Back, à culasse mobile et verrouillage par canon externe rotatif
-Modes de tir : semi-automatique
-Platine : Simple et Double action
-Matières : ABS et métal. (majorité d’ABS)
-Vitesse en sortie de bouche : 240 FPS (.20g Tanio Koba, Extreme blow-back APS3)
-Hop-up: oui, réglable.
-Longueur totale : 194 mm.
-Masse à vide avec chargeur sans billes : 820 g
-Capacité du chargeur : 25 billes
-Cadence de tir théorique automatique : N/A
-Gearbox : N/A

Aparté RS (si l’histoire de l’arme ne vous intéresse pas, ou que vous la connaissez déjà, je vous invite à passer directement à la rubrique « packaging ») :

Données technique du Beretta PX4 Storm dans sa version « standard » 9 mm.

-Pays d’origine : Italie
-License : Beretta
-Date de sortie : 2004
-Type : Pistolet semi-automatique
-Fonctionnement : Opéré par recul, verrouillage par canon rotatif
-Platine : Simple et Double action
-Modes de tir : semi-automatique
-Calibre : 9 mm Parabellum (9x19 mm)
-Portée pratique : 50 m
-Cadence de tir théorique : N/A
-Vélocité à la bouche : 365 m/s (varie selon le type de munition)
-Longueur totale : 192 mm
-Masse à vide avec chargeur : 785 g (environ)
-Capacité du chargeur : 10, 14,17 ou 20 cartouches (en 9 para)
-Longueur du canon : 102 mm



Pour l’historique de cette arme, je serai bref d’une part car:

-Étant une arme relativement récente son histoire est courte, et je dispose de peu d’informations dessus.
-N’ayant pas servi de manière significative dans un conflit armé, et étant utilisée d’avantage par la police et les civils, cette arme n’a pas grand intérêt « historiquement parlant ».

Je développerai donc en partie contexte historique « pré-production »

Pour ceux qui ignorent ce que représente Beretta, je dirai tout uniment que c’est l’une des plus vieilles entreprises au monde. Depuis plus de 400 ans Beretta produit des armes (de l‘arquebuse au fusil d‘assaut). Autant dire que la firme a acquis un solide savoir-faire en la matière, bien qu’il faille sans arrêt renouveler l‘armement, au gré des évolutions technologiques. Les armes Beretta sont reconnues et employées dans le monde entier. Parmi leurs plus célèbres modèles: le pistolet m 1934, le Beretta 951, le Beretta M12s, l’incontournable M 92 FS, le Beretta 93r et AR70/90 …
La firme Beretta produit aussi bien pour le marché civil que militaire, et est spécialisée dans les pistolets, pistolets mitrailleurs, les fusils militaires, fusils et carabines de chasse et armes sportives de compétition.

L’arme la plus connue de la firme est sans doute un pistolet de la série Beretta 92 (1975) qui succède aux modèles 951 plus anciens. Le Beretta 92 est utilisé dans de nombreux pays depuis les années 80.

Comme la France sous la désignation « Beretta 92 gendarmerie » ou PAMAS G1, le Brésil sous licence Taurus et les États unis sous désignation M9.
Le Beretta 92 est un pistolet semi-automatique on ne peut plus basique pour son époque. C’est un pistolet calibre 9 mm, 15 coups, semi-automatique, opéré par recul. Le Beretta 92 a été décliné dans diverses versions.

Vu dans de nombreux films et jeux vidéo, c’est une icône parmi les armes de poing modernes.
Bien que très fiable et très apprécié, le Beretta 92 tend aujourd’hui à être surclassé par les pistolets de conception moderne de type Glock depuis le début des années 2000.



En effet le Beretta 92 malgré ses indéniables atouts reste une arme massive et encombrante d’ancienne génération, pour les standards contemporains, et on a tendance à lui préférer des équivalents récents plus légers et maniables.

Et je vous soumets par simple juxtaposition des caractéristiques de son pire ennemi (CZ 75 mis à part) , une preuve éloquente du « coup de vieux » que cette arme a prise comme beaucoup de « wondernine ».

Beretta 92 FS: 19.5 cm de long, 975 g à vide 15 cartouches 9 mm
Glock 17: 18.6 cm de long, 640 g à vide 17 cartouches 9 mm


Le saviez-vous ?

Dans le courant des années 80 est apparu un terme, issu de la presse américaine spécialisée sur les armes à feu, que l’on doit à un certain Robert Shimek. Les « Wonder-nines » (ou « magnifiques neuf », en référence au calibre 9 mm). Cette catégorie officieuse très connue aux Etats Unis englobe les pistolets simple et double action de calibre 9 mm parabellum à chargeur double pile. Ce genre d’arme proliférait dans les années 70 à 2000 (bien qu’encore d’actualité). Parmi ces fameux Wondernines il y a notamment le CZ 75, le Steyr GB, le Sig P 226, la série Ruger P 90, le Walther P 88, et bien entendu le Beretta 92 avatar de cette catégorie !
De nos jours on délaisse peu à peu ce type d’armes pour des pistolets à carcasse plus légère munis d’une détente « fast-action ». La platine SA/DA étant moins apprécié à cause du changement de course dans le passage de la DA à la SA.


Ceci étant dit, « on ne la fait pas comme ça à la firme Beretta », et ce n’est pas cet arriviste (bien que talentueux) de Gaston Glock qui va mettre en péril la production d’une société ancestrale !

Mais pour arriver à concurrencer le « Tupperware Autrichien » il faut moderniser son concept d’arme !

Qu’à cela ne tienne, chez Beretta, les armes c’est une tradition familiale et on sait faire bons flingues !
Et c’est ainsi qu’au début des années 2000, que Beretta décide de renouveler sa gamme de pistolets avec le Beretta PX4 Storm. Une arme totalement remodelée et au design moderne, qui cette fois ci est à même de rivaliser avec les meilleurs pistolets actuels.

D’un point de vue visuel le Px4 Storm n’a rien en commun avec son prédécesseur le Beretta 92. Il abandonne son système de verrouillage du canon (largement inspirée du Walther P.38), pour un système de verrouillage par canon rotatif. Sa carcasse légère est en polymères, le fut de la carcasse accueille un rail tactique et sa capacité est augmentée à 17 cartouches.

On obtient une arme moderne très pertinente, compacte, maniable, haute capacité, ambidextre et simple à démonter.
Le Beretta PX4 Storm, malgré son design qui répond aux attentes modernes n’a pas pu pour autant concurrencer efficacement le Glock, plateforme fortement standardisée depuis les années 90.

Veuillez noter que le PX4 Storm n'est pas le véritable "descendant" du Beretta 92. Il s'agit d'avantage d'une "série parallèle" à ce dernier. Les véritables descendants du Beretta 92 sont le Beretta 90 Two et le Beretta 92 A1 qui en reprennent la plateforme en y adaptant des composants modernes (composés polymères, rails tactiques, buffer, verrou de sécurité pour la glissière). Je me remercie au passage Skipspik qui a mis évidence cette omission.

Aujourd’hui le Beretta PX4 Storm est utilisé par quelques unités de polices (Argentine, Afrique du Sud, États unis d’Amérique). Il a rencontré un certain succès auprès des civils.

Les saviez-vous ?

Le système de canon rotatif du Beretta PX4 Storm n’est pas apparu avec le modèle puisqu’on le trouvait déjà sur un hybride de la firme Beretta : le Beretta cougar 8000 ! Le Cougar est une première tentative infructueuse de modernisation du Beretta 92 qui a défaut d’être mauvaise n’a pas eu le succès escompté.




Dans la culture populaire :

De par sa « jeunesse » le Beretta PX4 Storm demeure discret dans les médias et sur les écrans. Les seuls endroits où il apparait de façon notable c’est dans le film Inception entre les mains de Leonardo di Caprio (version munie d’une bague filetée pour silencieux). Le Beretta PX4 est également l’une des répliques de prédilection du célèbre airsofteur et youtubeur Khan-Seb, puisqu’elle apparait dans bon nombre de ses vidéos en jeu.



Packaging :

La réplique vient dans une très belle boite argentée avec de nombreux détails. Ça a de l’allure. Allez savoir pourquoi : les textures, les couleurs brillantes, et l’odeur de plastique neuf me rappelle la fraicheur des paquets « booster » de cartes à collectionner que l’on achetait chez le buraliste du coin. Une odeur de neuf, une odeur de produit de qualité (synesthésie subjective ? Mais non je vous assure !)
Le pistolet est bien calé dans un moule en polystyrène bien fini. On trouve divers manuels sous film plastique.


La belle présentation ne fait pas toujours la bonne réplique, mais c'est toujours appréciable d'avoir un packaging chiadé!

La boite contient :

-La réplique
-Son chargeur
-Un manuel japonais, rempli d’illustrations claires
-Un sachet de billes Marui de grammage inconnu
-Une baguette de débourrage et de nettoyage
-Une « tétine » rouge servant à boucher le canon
-Un jeu de deux dos de poignées de différentes tailles + celui fixé sur la réplique

L’emballage et complet, Si le fait d’avoir une jolie boite bien garnie peut paraitre superflu, les plus pragmatiques se délecteront du jeu de dos de poignées qui sont vraiment « un plus » propre à la réplique. Mais je vous en reparlerai plus tard. Je dirais simplement qu’en plus d’être réussi, le packaging de la réplique augure quelque chose de bon.

Taille et masse :

Curieusement, la masse à vide de la réplique est légèrement supérieure à celle de l’arme (si l’on s’en réfère aux données du site Beretta). Ce qui, ma fois n’est pas très gênant, car la masse de la réplique n’excède la masse de l’arme que d’une trentaine de grammes. Bref le réalisme au niveau de la masse est réussi. Quand on saisit la réplique, on sent que ce n’est pas du « flingue de foire » (bon j’enfonce une porte ouverte). 820 g reste une masse correcte pour un PA de cette taille, même si d’autres GBB de son acabit peuvent se targuer d’être plus légers. Eh oui ! Le Beretta PX4 Storm est relativement lourd pour un GBB ABS. Coté taille on reste dans la catégorie « standard court », la réplique est trop volumineuse pour rentrer dans la catégorie des« compacts ».

En fait je trouve que le Beretta PX4 Storm est, consistant. On a plus ou moins l’impression d’avoir un PA compact entre les mains alors qu’il ne l’est pas vraiment. La maniabilité de la réplique ne pâtit pas de cet aspect trapu.


Ben non mon gars t'es pas compact! Que veux tu que j'y fasse ? Ah comment? WE vient de sortir une version compacte ? je dois entendre des voix!

Puissance de feu :

En ce qui concerne la puissance de feu, figurez-vous que le Beretta PX4 Storm porte bien son nom. Et pour faciliter la compréhension de mes amis peu familiers de la langue de Shakespeare, sachez que le mot « Storm » signifie « tempête » ! Et c’est un véritable déluge de billes que vos adversaires risquent de fuir avec précipitation, car le PX4 Storm peut fournir un débit de tir torrentiel. Outre un chargeur généreux pouvant contenir un maximum de 25 billes en quinconce, le Beretta PX4, jouit d’une excellente réactivité au tir rapide. En effet la légère glissière en ABS couplée au système de canon rotatif octroie à ce pistolet une cinématique de tir fluide et rapide.

Mais vous me direz : « Mais c’est de l’esbroufe ! Le canon externe rotatif n’a qu’une fonction décorative et n’influe pas sur le fonctionnement. »
Et bien pas si sûr !

J’ai fait l’essai en comparant le verrouillage du bloc d’un M 1911 a1 de la même marque, et le système par tenons-mortaises et clairement moins fluide.
Car le système de canon externe rotatif du PX4 et accompagné tout le long de sa cinématique par un tenon qui interagit sur une rampe hélicoïdale.

Ce qui effet de guider de manière fluide et permanente le canon externe. Mais ce n’est pas tout ! Contrairement au système à canon oscillant (Sig, 1911, glock etc…) Le bloc canon n’est pas désaxé lors du mouvement de recul de la culasse ! En conséquence, un gain théorique de précision en tir très rapide.


Le fameux canon externe rotatif.

Mais, parce qu’il y a un « mais ». Le système de verrouillage ne repose que sur la simple résistance du ressort récupérateur, ce qui a pour conséquence de rendre le verrouillage fébrile, et d’entrainer un léger rebond du canon externe lors de la fin de cinématique.

Le verrouillage est donc moins ferme qu’avec un m1911 ou un Sig.

Mais alors vous me répondrez « dans ce cas il y a aussi une perte de précision ! » Et bien non !

En effet, le rebondissement du canon externe lors du verrouillage se fait sur une trop petite cinématique pour que le verrouillage du canon interne soit altéré. Le canon interne est déjà verrouillé en fin de cycle du mouvement de canon externe !

Et si cette différence de verrouillage reste minime entre deux GBB ABS pour constater une efficacité en tir rapide significative, c’est en comparant au GBB à glissière et canon externe métal que l’écart se creuse!

J’ai fait un test comparatif entre mon Beretta PX4 Storm et mon WE Baby Hi-capa 3.8 pouces. L’objectif étant de vider le chargeur le plus vite possible avec le plus de précision.

Le résultat est sans appel. Sur des tirs consécutifs rapides le Beretta PX4 Storm a une bien meilleure réactivité, rapidité et précision.
Car en plus d’avoir son système de canon rotatif, le PX4 grâce à sa glissière et son canon ABS plus légers que la plupart des GBB Full métal, jouit d’une remise en batterie excellente.

Pour résumer, la combinaison du mécanisme et des composants du Beretta PX4 Storm Marui lui fournissent une cinématique de tir très souple et vive ce qui le rend particulièrement opérant en tir rapide. La capacité des chargeurs généreuse (25 billes) et d’autant plus congrue, car elle fournira un bon apport en bille.
La puissance de feu du Beretta PX4 Storm Marui est donc excellente pour une réplique semi-auto.

Portée et précision :

Ici l’excellence se retrouve. Est-il bien nécessaire de rappeler les atouts propres au GBB Marui ?

La portée obtenue en .20 g est vraiment bonne puisqu’elle est utile à 40 m pratique à 30 m. Oui oui !

Attention à 40 m c’est de la fin de course en "mode planeur". Mais la portée de ce PA m’a relativement bluffée. Avec de la .23g on sent rapidement une perte de portée (je n’aurais pas pensé qu’une différence grammage si infime ait tant d’influence) : 30 m en utile, 25 en pratique. L’usage de .25g fait encore plus chuter la portée.


La petite vue FPS comme d'habitude.

La précision est très correcte et se conserve bien sur la longueur, même en .20g à condition qu’il n’y ait pas de vent. On obtient un « point visé point touché » jusqu’à 10 m pas plus. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais la précision n’est pas 100% excellente à courte portée, en revanche le tir dévie très peu sur des portées mêmes supérieures à 25 m. (d’une point de vue scientifique ce n’est pas vraiment possible, mais je pense savoir d’où vient cette impression : due au tireur)

La détente en simple action est une peu longue à mon goût, mais elle est très souple, donc il n’y pas une grande perte de précision. La double action n’est guère plus dure, mais elle, est bien longue. Sacrifice de sécurité pour une meilleure précision.

Qu’en est-il des instruments de visée ? C’est un simple système « trois points blancs » avec un cran de mire en « U carré ». Le cran de mire est assez large, ce qui est préjudiciable à une précision accrue, mais favorable à une visée instinctive (c’est sans doute ça qui explique la difficulté à faire des tirs très précis à courte portée). Ce détail rappelle que c’est un « pistolet de combat ».


Monsieur guidon a tellement de place qu'il ne sait plus où se tenir.

Les organes de visée sont montés sur queue d’aronde, ce qui signifie qu’ils peuvent être démontés. Mais surtout que la visée est ajustable en dérive ! Je ne sais pas si la mire est ajustable malgré la queue d’aronde. Le guidon l’est en tout cas.
Donc un bon point. La visée est simple et pratique.
On peut d’ores et déjà conclure avant d'aller plus loin, que le Beretta PX4 Storm jouit de très bonnes performances.


Ergonomie :

Là encore le PX4 surprend ! Je n’irai pas par quatre chemins, comme l’avais dit je ne sais plus qui : « Le PX4 est l’incarnation de l’ergonomie sur un GBB ». La forme de la poignée épouse parfaitement bien la forme de la main, la pente de crosse est bonne, le busc large et bien arqué. La présence de stries quadrillées assure une préhension ferme. Et surtout, la crème de la crème : la possibilité de changer le dos de poignée grâce à un jeu de grips. Le packaging met à notre disposition trois grips de taille « petite », « moyenne » et « grande ». Ces grips sont interchangeables à souhait, la manipulation se fait en moins d’une minute et sans outils ! Cette option permet d’adapter le volume de la poignée à la morphologie de votre main. Pour ma part j’ai opté pour la taille intermédiaire malgré mes « petites main fines ».

Les divers leviers et boutons sont quant à eux très accessibles. L’arrêtoir de culasse est « à portée de pouce » au même titre que le levier de sécurité. Le bouton d’extraction de chargeur est de type « américain » mais semble moins vulnérable au déverrouillage accidentel qu’avec un 1911 ou un Hi-Capa.

J’ignore si le bouton de verrouillage de chargeur et l’arrêtoir de culasse sont interchangeables pour une utilisation ambidextre. Le levier de sécurité lui, l’est !
Cependant, la position des leviers et boutons n’est pas inconfortable dans une utilisation de la main gauche.

On apprécie également la présence de stries de préhension obliques à l’avant de la glissière. Leur présence est utile car le levier de sécurité saillant vient en partie gêner la préhension des stries arrière. On peut pareillement armer la culasse par le levier de sécurité en utilisant l’index et le majeur de la main faible comme crochets.
Le pontet large laisse pas mal de place pour une utilisation avec des gants.


Sécurité :

La sécurité est à la hauteur du reste. On bénéficie d’un platine Simple et Double Action. Ce qui permet le port de la réplique en condition 2 (chargeur approvisionné, bille chambrée, marteau à l’abattue). Position avantageuse puisqu’elle permet le port sécurisé de la réplique, tout en permettant une utilisation directe sans intervention annexe au lâcher !

Le PX4 Storm Marui bénéficie d’une sécurité de tir qui désolidarise le système de détente si la culasse n’est pas correctement verrouillée. Que ce soit en simple ou en double action, si votre culasse est mal verrouillée votre détente sera « folle » et ne pourra pas déclencher le tir. Mais ça ne s’arrête pas là ! La réplique possède une autre sécurité qui empêchera tout tir accidentel par percussion du marteau à l’abattue tant que la détente n’est pas pressée.
Notez que le levier de sureté fait aussi office de levier de désarmement du marteau (decocker) nécessaire pour passer de simple action à double action sans à avoir à retirer le chargeur. (Notez que mettre la marteau à l’abattue manuellement à l’aide du pouce est impossible, et déclenchera un tir).

Ceci étant dit, coté puissance on obtient quoi ?

Je l’utilise à L’extrême blowback APS3 (le plus proche du HFC134a en plus courant) et j’obtiens du 240 FPS en .20g à température normale pour du 280 FPS en .20g en plein été (30°c). Donc ça passe sans problèmes. La réplique est propre et adaptée à tout type de distances et d’engagements.
Donc réplique respectueuse du joueur d’en face. Et comme je le dis souvent, « On oublie bien vite que le respect du joueur passe aussi par le choix d’une réplique dont la puissance est raisonnable »


Démontage et entretient :

Pratique, rapide et simple. La manipulation de démontage est similaire au Glock. On retire le chargeur, on abaisse les deux petits ergots de verrouillage et l’ensemble « glissière/canon/culasse » vous vient dans la main. Ensuite on peut rapidement accéder au canon interne et externe.

On estimera également le fait que le ressort récupérateur soit prisonnier de la tige guide et l’absence de tige de démontage amovible qui limite grandement le nombre de pièce à perdre. Pour réassembler la réplique il suffit de réintroduire la glissière sur ses rails et de la tirer à fond en arrière. Le feuillet de verrouillage devrait remonter pour rentrer dans cran du bloc canon et c’est prêt ! Aussi simple qu’un Glock. Cette facilité dans le démontage le rend même envisageable en jeu, en cas d’incident de tir !

L’entretient n’est pas diffèrent des autres GBB traditionnels. On mettra cependant un point d’honneur à lubrifier la fameuse rampe hélicoïdale du canon externe pour préserver la fluidité de sa cinématique.

Fiabilité :
Ah ah ! Jusqu’ici le Beretta PX4 Storm semblait dénué de tout défaut et bien c’est fini* (*voir ma notule complémentaire en fin de rubrique) !

En effet, on pourrait croire qu’un GBB Marui est imperfectible en matière de fiabilité et de robustesse, et pourtant…

Avant de détailler d’avantage les défauts de fonctionnement que j’ai rencontré sachez que :

1- Cette réplique a énormément servi (plus de 15 parties à son actif+ un bon paquet de séances de tir dans mon garage) autant dire qu’il en a craché des billes !

2- Les avaries que j’ai rencontrées sont propres à mon modèle, je connais des personnes qui ont la même réplique, depuis plus longtemps et qui n’ont pas eu ces soucis. Donc ce n’est pas parce que j’ai eu certains soucis avec ma réplique vous en aurez forcément. Néanmoins je tiens à confirmer que j’ai toujours pris soin de ma réplique et que ces avaries ne sont pas non plus la résultante d’une mauvaise utilisation.

Allez problème numéro 1 ! Je commence par le plus grave. Après un an et demi d’utilisation et de tirs répétés, le ressort de détente de mon Beretta PX4 Storm a rendu l’âme et s’est littéralement cassé.
Du coup la détente reste enfoncée après chaque tir et ne se réarme pas ce qui rend la réplique inutilisable pour jouer. Visiblement ce ressort de détente est assez fragile et après plusieurs recherches sur le Net je me suis aperçu que je n’étais pas le seul à avoir eu ce problème. Ce dommage ne serait pas si dramatique si le ressort de détente de ce modèle n’était pas quasi impossible à trouver. (J’en profite pour passer une annonce à un hypothétique possesseur de PX4 Storm cassé et dont il ne se sert plus, « si tu as toujours ce foutu ressort sur ta réplique envoie moi un MP ») Après d’autres recherches j’ai pu glaner que ce ressort en question était particulièrement sensible aux écarts de température, et comme j’ai utilisé cette réplique par canicule comme par grand froid ça expliquerai la cause du problème.

Problème numéro 2. Le « decocker qui ne decocke plus ». Après bon nombre de manipulations du decocker, celui a fini par marcher de moins en moins bien. Sans doute un jeu dans le mécanisme du à l’usure des pièces. J’ai essayé de voir d’où venait le problème pour le corriger sans grand succès. Pour que le decocker marche il faut que je recule la glissière de 2 mm.
Une remarque dans les commentaires, émet l'hypothèse d'un espace entre la glissière et la carcasse qui se crée avec le l'usure de la réplique. Ce qui me semble plausible car, une fois la glissière plaquée manuellement le decocker fonctionne.
Je tiens aussi à ajouter que je ne suis pas le seul à avoir rencontré ce problème, on peut donc en conclure qu'il s'agit d'une faiblesse propre à la conception.

Voilà des défauts bien regrettables, auxquels je n’ajoute pas le chargeur d’origine qui fuit parfois.
(Je ne le compte pas dans l’addition car, je considère qu’un chargeur de GBB vieux d’un an et demi, qui a énormément servi et qui a dû tomber quelques fois, finira toujours par fuir toute marque confondue.)
Après discutions plus bas, a été évoqué l'hypothèse d'une fuite prématurée des chargeurs. Visiblement ce n'est pas le cas de tous. Il est recommandé de resserrer de temps à autres la vis cachée derrière le talon de chargeur.

Ces désagréments mis à part, la mécanique reste bien fonctionnelle le Hop-up toujours aussi efficace, et à l’exception du ressort de détente aucune casse ou disfonctionnement.
La réplique n’a jamais eu d’incidents de tirs (Allez !peut-être 10 sur 2000 billes tirées) ou de « bug » caractéristique. Si je mets de côté mon manque de bol je peux dire que c’est une réplique fiable qui ne m’a jamais fait faux bond en partie.

Notule complémentaire du 29 Novembre 2013:

Après relecture de ma review, je tiens à apporter une notule complémentaire sur le thème de la fiabilité. Sur ce dernier point je pense avoir été trop sévère dans le sens où je met en évidence trop fortement les défauts rencontrés.
Si le but de mes reviews vise justement à faire apparaître les défauts des répliques sur le long terme, j'omet tout de même de souligner qu'avant l'apparition de ces défauts la réplique s'est avérée d'une fiabilité exceptionnelle.

Aussi, j'avertis les lecteurs sur le fait que, concernant cette réplique la mise en exergue des défauts majeurs (bris du ressort de détente, défaillance du decocker) ne doit pas faire oublier que, nonobstant ces avaries, cette réplique s'est avérée relativement fiable en terme de régularité et de performances.
D'ailleurs après avoir pallié au problème de ressort cassé (par un bricolage fait maison) j'ai pu encore utiliser la réplique en jeu.

Bref par cette mise à jour je tiens à souligner que les défauts susmentionnés, ne doivent pas occulter l'excellente fiabilité et régularité au tir de la réplique!

Prix :

Quel que soit le lieu où vous l’achetez, vous l’aurez pour environ 200-220€. Le coût entre un achat HK avec la douane et les ports ou en France est à peu près similaire.

C’est un prix traditionnel d'un GBB Marui.

Vaut-il son prix ? S’il ne le vaut pas quel GBB le vaut ? La question qu’il faut se poser c’est combien « suis-je prêt à investir pour un GBB ? ». Si vous utilisez beaucoup votre réplique de poing, que vous faites du CQB où que vous jugez « qu’un bon backup c’est important », alors le Beretta PX4 Storm Marui est investissement qui vaut le coup.

Pour ma part j’ai choisi ce GBB uniquement dans le but d’avoir un « bon backup fait pour jouer et durer». Je voulais quelque chose fiable, performant et durable. Je n’ai pas été déçu il m’a apporté grande satisfaction au-delà même de mes espérances (en matière de performances). J’aurai espéré qu’il tienne un peu plus longtemps (au moins deux ans). Même s’il a lâché avant de terminer son contrat je ne regrette pas mon achat. Et je suis persuadé que si je trouvais un nouveau ressort, il pourrait encore jouer des mois, peut-être même des années.


Optimisation, accessoires et compatibilité :

Le Beretta PX4 Storm est pourvu d’un rail tactique sous le fut. Vous pouvez donc y fixer, une lampe ou un pointeur laser. De quoi séduire les tacticools ! On notera que cette faculté ne fait qu’accroitre l’intérêt de jouabilité de la réplique même si verra sa masse augmenter. Y installer un silencieux est impossible le canon ne possède aucun filetage. Notez qu’il existe des kits de glissière métal CNC pour cette réplique. Coté compatibilité, je sais que les chargeurs PX4 marui fonctionnent sur le PX4 H.k cheap. Je suis pas sûr de l’inverse, mais je suppose que oui.
De toutes ces expérimentations, je n'en ai tenté aucune, d'où ma description avare en informations.
Edit: Khan-seb propose dans les commentaires un topo bien fourni sur la compatibilité avec certains holsters et accessoires. Je vous invite donc à lire son post, et je le remercie pour sa contribution.

Alimentation :

Pour ce qui est des billes je vois deux cas de figure : Soit vous voulez une très bonne portée et vous vous tournez vers de la .20g, soit vous êtes prêts à sacrifier un peu de portée pour un gain de précision et vous optez pour de la .23g. Oui c’est un peu cliché de dire ça, mais j’ai véritablement remarqué une perte de portée significative en .23g.
De le .25g je vous déconseille le hop-up les lève, mais la faible puissance ne suffit pas à leur donner une portée intéressante. Un grammage supérieur a .23g serait un galvaudage de performances à mon avis.

Comme toujours avec Marui privilégiez les billes d’une qualité correcte : Tanio Koba, Marui, Xtreme précision voir kyou.(liste non exhaustive)

Pour le gaz, pistolet de fabrication japonaise oblige privilégiez les gaz faible puissance : HFC 134A 144A, AE (extreme blowback APS3 cyberdaube) ou L'abbey ultra predator. Le Walther voir l’ultrair peuvent passer de manière ponctuelle. Il m'est arrivé d’en employer très rarement et je n’ai pas eu de casse, mais essayez d’éviter quand même. Le green n’y pensez pas, sauf si vous devez à prendre la glissière dans le visage.

Esthétique et finitions :

On ne peut pas dire que les finitions soit bâclées, la réplique est bien finie, très peu de traces de moulages. Les matériaux sont robustes et les courbes et arrêtes bien nettes. Je trouve qu’il a plutôt bien enduré les chocs et griffures. La glissière, sans faire cheap ne fait pas non plus métal. Et quitte à parler de métal, je vais énumérer les parties métalliques externes :

-Détente
-Marteau
-Instruments de visée
-Levier de sécurité
-Bouton de verrouillage de chargeur
-Chargeur
-Arrêtoir de culasse
-Partie interne du busc
-Ergots de démontage


Les courbes de la glissière et les stries de préhension rappellent vaguement la silhouette d'un requin (sorte de gros poisson vorace qui fait peur au vacanciers)

Pour ce qui est des marquages, il sont très fantaisistes :

Face gauche :
-Glissière: Imitation logo Beretta (épées à la place des flèches) PX4 Custom/ warning: retract slide to see if loaded fires without magazine.
-Chargeur: PX4 CAL.9 PARA – TOKYO MARUI MADE IN JAPAN (dos du chargeur œilletons de vérification du nombre de cartouches) 4, 6, 8, 10, 12,14 et 17.
-Poignée: PX4 Custom- imitation du logo Beretta
Face droite:
-Glissière: px16244 Px4 Custom
-Canon : 9 Para px16244
-Carcasse: ASGK TOKYO MAUI CO., LTD.MADE IN JAPAN
-Fût de carcasse: read manual before use
-Poignée: Px4 Custom et le faux logo Beretta

Je dirais que les marquages, bien que fantaisistes, ne nuisent pas tant à l’aspect visuel de la réplique. D’une part car ils sont disposés fidèlement à l’emplacement des vrais et d’autre part car ils ne font pas trop tâche. Je crois que c’est l’un des rares cas de figure où je préfère avoir des marquages fantaisistes à pas de marquages du tout. Après c’est à l’appréciation de chacun.
Je dirais que la finition est honorable mais ça s’arrête là.

De toute façon je déteste la gueule du Beretta PX4 Storm je ne l’ai pris que pour ses performances et sa fiabilité et parce que n’était pas un Glock. Oui je suis capable de dépenser 200€ dans une réplique que je trouve laide !

Car n’oublions pas que si l’on se focalisait d’avantage sur les performances et la richesse intérieure, au « détriment de la beauté parfaite à tout prix », nous aurions de bien meilleurs couples. Et Plutôt que de s’évertuer à chercher vainement ce qui nous plaît, nous gagnerions à nous emparer de ce qui nous convient !


Volupté."Tous les aspects d’un réplique se voient pas ils doivent être ressentis." (point de vue plus lyrique passez cette rubrique pour aller à l'essentiel) :

Le Beretta PX4 représente pour moi l’incarnation de la réplique d’arme moderne. C’est un instrument fonctionnel, bien pensé. C’est le fruit d’un travail effectué dans une recherche d’efficacité. Sa couleur noire et son design futuriste n’évoquent pour moi qu’une seule chose : c’est une réplique sans âme, ce n’est qu’un outil sophistiqué et présomptueux. Je ne respecte cette réplique que parce qu’elle remplit son rôle quand je la sollicite. Et je n’ai pas eu de remords en la remplaçant par une nouvelle, mon seul regret c’est de ne plus pouvoir me servir de cet outil parce qu’il était opérant et agréable à utiliser.

Les claquements secs à chaque départ de coup et le tracé régulier des billes vers la cible, qui s’ensuivait du bruit caractéristique des impacts dans les gilets furent les seules sources de satisfaction que le PX4 Storm me procurait.


Pourquoi m'as-tu abandonné ?

Philosophie d’utilisation :

Le combat!

Pas de collection, de décoration ou d’exhibition. C’est une réplique qui ne prend son intérêt qu’en jeu. Sa place est dans un holster, prête à être dégainée à tout instant et à éliminer le joueur adverse !

Le Beretta PX4 Storm c’est le backup idéal opérant dans ce rôle. C’est la réplique qui vous tirera d’une mauvaise passe quand votre AEG sera vide. C’est le parfait instrument d’élimination de joueur en CQB.

Laisser une réplique si performante dans un tiroir serait un gros gaspillage.
Plus concrètement, le Beretta PX4 Storm Marui est un GBB dont l’efficacité au tir vous permettra de rivaliser efficacement au combat rapproché.
Je serais même tenté de dire que ce PA se paye presque le luxe d’affronter les répliques longues. Et si je dis ça, ce n’est pas pour gonfler mon ego en tant que « possesseur de l’engin en question» mais parce que dans ces situations de jeu, je me suis retrouvé au PX4 face à des AEG et je n’ai pas faibli pour autant. Il m’est même arrivé de sortir plus de joueurs au PX4 qu’a l’AK lors d’une journée.

Si vous êtes équipé du PX4 et que vous savez un minimum viser, tout adversaire dans un rayon de 25 m, sera alors vulnérable à vos salves !
Mes plus belles touches furent un tir tête à 35 m et un tir sur un type en pleine course à 30 m.


Pour quel type de joueur :

Le PX4 est polyvalent et efficace. Il conviendra à tout type de joueur sans distinction. Sa platine SA/DA et sa fragilité pour les gaz puissants, en fait une réplique peut-être plus adaptée aux joueurs confirmés, avertis sur l’alimentation des GBB Marui et qui s’y connaissent en matière de manipulation de répliques.

Type de joueur à qui il peut convenir :

-Joueur à la recherche d’un backup efficace et prêt à y mettre le prix
-Joueur recherchant une réplique de poing SA/DA ou autre qu’un Glock ou un 1911.
-Joueur jouant beaucoup en CQB et qui recherche une réplique de poing qui se suffit à elle seule.

Type de joueur à qui il ne conviendra pas :

-Joueur qui recherche une réplique full métal (bien qu’il existe des kits métal)
-Joueur qui n’apprécie pas la SA/DA
-Joueur qui n’aime pas les répliques au look trop moderne

Pour quel contexte :

Le Beretta PX4 Storm passera bien pour tout scénario contemporain voir futuriste. Univers civil comme militaire.

Autres détails :

-Résiste au froid j’ai joué avec par très basses températures et le tir n’en n’a que très légèrement pâtit, c’est l’un des bons côtés de la glissière ABS.

-Le hop-up peu se régler sans démontage de la glissière, il suffit d’accéder à l’engrenage de réglage par l’ouverture de la fenêtre d’éjection. Cette manipulation pratique nécessite de ne pas avoir de trop gros doigts et d’"avoir un peu d’ongle".

-Le recul. Sec, pas excessivement puissant, mais sec. L’effet de relèvement de la bouche est faible ce qui explique la bonne remise en batterie.
Les sensations sont agréables. Le bruit du tir est assez fort et assez caractéristique, lui aussi est très « sec » des claquements très vifs et reconnaissable. En tir les salves donnent l’impression de taper rapidement avec un marteau sur une planche de bois.

Les plus :
-Réplique maniable
-Dans l’esprit du Glock en plus original
-Démontage/nettoyage simple
-Finitions correctes
-Performance excellentes
-Fiable au jeu (incidents rares)
-Puissance de feu remarquable
-Puissance correcte et donc autorisé
-Réplique très sécurisée
-« Accessoirisable »
-Système de canon externe rotatif fidèle au vrai et efficace
-Ergonomie au top
-Jeu de dos de poignée
-Instruments de visée sur queue d’aronde
-Decocker


Les Plus ou moins :
-Platine SA/DA on aime ou pas. Pour certains c’est avantageux, d’autres y sont moins familiers

Les moins :
-Glissière ABS
-La réplique reste onéreuse
-Ne bouffe pas n’importe quel gaz
-Ressort de détente fragilisé par le froid (à vérifier en tout cas pièce sensible sur certains PX4)
-Decocker qui perd de son efficacité avec un usage prolongé


Pour conclure :

Beretta PX4 Storm Tokyo Marui est un GBB efficace en de nombreux points. Ses capacités de tir sont exceptionnellement bonnes, et son système bien pensé. Ce qui lui donne un léger avantage sur les autres GBB haute capacité traditionnels.En fait je pourrai simplement le qualifier de "bon backup" Son prix est certes élevé, toutefois l’acheteur aventureux qui s’en emparera comprendra rapidement le motif de ce coût. A terme, il finira par oublier la somme dépensée quand il constatera la grande valeur de ce qu’il a acquis en échange. Et pour ceux qui restent indécis, sachez qu’il serait dommage de se priver d’un pistolet tout aussi atypique qu’opérant en jeu, car quand "l'atypique" et "l'opérant" se rencontrent, ça devient attirant!

PS :

Un bravo à ceux qui ont lu l’intégralité de la review (s’il y en a), et qui n’ont pas été découragé par le manque de photos de photos. Bravo aussi à ceux qui, à défaut d’avoir tout lu ont su habilement piocher les informations qui les intéressent.
J’invite ceux qui auraient décelé des erreurs à m’en informer.

Et j’invite chaleureusement aussi les autres possesseurs de PX4 Storm Marui à faire part de leur expérience.
Sachez que je reste à disposition pour toute information complémentaire et je réponds volontiers aux questions car je surveille régulièrement mes topic (même longtemps après leur création).

EDIT 1: notules ajoutés suite aux avis des commentaires et correction de fautes.
EDIT 2: Complément apporté à la rubrique fiabilité.

Ce message a été modifié par Ava-nile - 29/11/2013, 15:20.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
knight of ni
posté 21/01/2013, 08:49
Message #2


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 196
Inscrit : 02/06/2010
Lieu : nantes
Membre n° 51,249




Encore une fois, magnifique review thumbsup.gif

Personnellement c'est justement son aspect futuriste qui me plait, ça change des classiques...

J'ajouterais à l'attention des propriétaires:
J'ai eu l'occasion de vendre la version cheap de ce PX4 pendant un stage cet été.
Je ne sais pas si le problème est aussi présent sur le model Marui, mais il faut faire attention a ce que le ressort de détente situé a l'interieur de la carcasse ne se désengage pas. En effet s'il n'est pas excessivement difficile a remettre, il y a un risque de perte s'il tombe au sol lors d'une partie lors d'un rechargement...
Nous avions eu 2-3 retours, rapidement et facilement réglé, à cause de ce problème en un mois cet été...

Encore une fois je ne sais pas si c'est aussi le cas sur la version Marui, surement mieux finie, mais sait on jamais, vaut mieux vérifier smile.gif

Ce message a été modifié par knight of ni - 21/01/2013, 08:56.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Butcher
posté 21/01/2013, 09:02
Message #3


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 45
Inscrit : 05/09/2009
Lieu : Lorient
Membre n° 41,685




Je peux témoigner également de l'efficacité de ce GBB que j'ai depuis 2 ans maintenant puisque j'ai eu la chance d'être au Japon durant le mois de sa sortie smile.gif

Je ne suis pas sur d'avoir tout compris la review puisqu'il y a pas mal de mots qui me sont inconnu mais je peux soulever un défaut que tu as exprimé également: La sécurité qui, une fois enclenché, ne relève pas le marteau. Je ne suis pas sur que ça vienne de l'usure de la pièce mais plutôt de l'usure de la culasse entière. Il y a déjà un espace d'origine entre la culasse et le corps et j'ai le sentiment que c'est écart a grossit avec le temps, d’où le décalage avec la sécurité.

Niveau gaz, j'utilise l'ultrair mais c'est dégazage assuré l'hiver. Petite astuce: enlever la plaquette en bas du chargeur, il y a une visse noir qui se desserre avec le temps et qui facilite le dégazage (pour notre plus grand malheur). Un petit resserrage et hop, c'est reparti !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Skipspik
posté 21/01/2013, 09:11
Message #4


Curiosity photographié par le Mars reconaissance orbiter
**

Groupe : Membres
Messages : 6,793
Inscrit : 15/05/2011
Membre n° 65,325




fiuuuu. Fini.
Belle review.
Seul truc à redire, le PX4 n'est pas l'évolution des 92f. Tu ne le dis pas clairement dans la partie RS mais j'ai l'impression que tu le sous entends.
C'est le 90two qui est l'évolution des 92f, d'ailleurs le 90two est compatible avec les mag de 92f en RS.

Y'a deux trois mots inversés par ci par là mais c'est vraiment anecdotique :
CITATION
un gain théorique de précision en très tir rapide.
CITATION
La puissance de feu du Beretta PX4 Storm Marui est donc excellente ou une réplique semi-auto.
''pour'' peut être ?


Mais vu la longueur de la review c'est pardonnable. Et C'est histoire d'aller chercher la petite bête hein. ninja.gif

Skip'


EDIT:
CITATION(Butcher @ 21/01/2013, 09:02) *
Niveau gaz, j'utilise l'ultrair mais c'est dégazage assuré l'hiver.
Taré. JAMAIS d'ultrair dans un GBB marui (contrairement à ce que j'ai pu conseiller à mes débuts.) Je veux bien tenter le coup dans un m9 ABS KJw à 50€ mais pas dans un GBB marui à 150€ ohmy.gif


Ce message a été modifié par Skipspik - 21/01/2013, 09:12.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cyril-
posté 21/01/2013, 11:24
Message #5


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 86
Inscrit : 16/12/2011
Membre n° 73,356




Tres intéressante review merci ! wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Onibaku
posté 21/01/2013, 11:30
Message #6


Membre actif
Icône de groupe

Groupe : Adhérents
Messages : 1,994
Inscrit : 22/05/2004
Lieu : Paris IDF
Membre n° 2,511




Très belle review malgré les nombreuses déjà présentes, le fait que ce soit fait un an après son utilisation je l'ai lue.

J'ai acheté cette réplique mais revendu direct pour en prendre un WE car la mienne avait la culasse fissurée à l'arrière de la culasse dès le lendemain de l'achat chez airsoft one. Pourtant pas tiré avec. Airsoft One m'on refusé le remboursement.

Vendu évidemment avec une culasse neuve achetée à 3Len, j'ai gardé celle fissurée, je pourrai prendre une photo.

C'est bien d'utiliser le gaz cybergun été aps3.

Ultrair à éviter à tout prix.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Khan-Seb
posté 21/01/2013, 14:26
Message #7


Modeste et surpuissant.
Icône de groupe

Groupe : Adhérents
Messages : 4,243
Inscrit : 06/04/2004
Membre n° 2,204




Belle review, et merci pour la citation laugh.gif

Effectivement, je me sers très souvent du PX4. On me demande souvent pourquoi, et la principale raison est avant tout d'ordre pragmatique : j'ai un holster safariland 6004 pour PX4, ainsi que 5 chargeurs. Ce n'est pas un investissement que je fais pour tous les Gbb que j'achète...

Ensuite, pour moi, le PX4 a deux principaux avantages.

Le premier étant que sa poignée est non seulement très adaptée à la taille de mes mains (qui sont plutôt petites), mais aussi très adaptée à la position dite de "straight thumbs", qui est ma position favorite. En particulier, mes mains n'empêchent pas le bon fonctionnement de l'arrêtoir de culasse, ce qui est un problème apparaissant parfois lorsque j'utilise cette position avec d'autres type de Gbb (je pense à l'USP notamment).

PX4 Marui avec Surefire X300, position "straight thumbs".


Le deuxième étant qu'il est relativement original, tout simplement. Les 92F et ses variantes, les Glocks et autres 1911 sont extrêmement communs sur les terrains, et je trouve ça sympa d'avoir dans les mains une réplique qui n'est pas trop répandue.

Bien sûr, le PX4 est également fiable, avec un bon kick et des bonnes performances, mais ce sont des qualités très communes parmi les Gbb Marui les plus récents. Je ne suis pas sûr que le PX4 se démarque de façon remarquable à ce sujet.

Au niveau des "fausses bonnes idées", je pense au réglage du hop up : contrairement à bien d'autres Gbb, le hop up se règle directement à l'intérieur de la fenêtre d'éjection. On pourrait croire que ça rend son réglage plus pratique, puisqu'il n'est donc pas nécessaire de démonter la culasse. Le problème étant que l'accès à la molette n'est pas évident (même avec mes doigts fins, j'ai du mal), l'usage d'un outil pointu étant vivement recommandé à défaut d'être indispensable (selon la morphologie de vos mains).

Détail à noter : les holsters RS sont parfaitement compatibles. Je possède un safariland 6004 et un Serpa Blackhawk! ; le PX4 Marui est compatible d'origine avec ces deux holsters, sans problème.

Le Safariland 6004 PX4 w/ flashlight (dont la référence exacte est 6004-18021-121).



Le Blackhawk! Serpa.


CITATION(Ava-nile @ 21/01/2013, 03:37) *
Problème numéro 2. Le « decocker qui ne decocke plus ». Après bon nombre de manipulations du decocker, celui a fini par marcher de moins en moins bien. Sans doute un jeu dans le mécanisme du à l’usure des pièces. J’ai essayé de voir d’où venait le problème pour le corriger sans grand succès. Pour que le decocker marche il faut que je recule la glissière de 2 mm.

Oui, je confirme. En ce qui me concerne, c'est surtout lorsqu'il n'y a pas de chargeur dans la réplique que c'est flagrant. De plus, ce problème apparait surtout lorsque j'utilise le levier situé du côté gauche de la culasse. Le decocker fonctionne bien mieux lorsque j'utilise le levier du côté droit.
CITATION(Ava-nile @ 21/01/2013, 03:37) *
Pour ce qui est des billes je vois deux cas de figure : Soit vous voulez une très bonne portée et vous vous tournez vers de la .20g, soit vous êtes prêts à sacrifier un peu de portée pour un gain de précision et vous optez pour de la .23g. Oui c’est un peu cliché de dire ça, mais j’ai véritablement remarqué une perte de portée significative en .23g.
De le .25g je vous déconseille le hop-up les lève, mais la faible puissance ne suffit pas à leur donner une portée intéressante. Un grammage supérieur a .23g serait un galvaudage de performances à mon avis.

Hmm, en ce qui me concerne je l'alimente exclusivement avec de la 0,25 Tanio Koba. Certains ont dit du PX4 que le hop up est un peu faiblard, et je suis d'accord, dans le sens où hop up à fond, la 0,25 est levé juste ce qu'il faut. Du moins à mon sens. Ce qui en fait un avantage pour moi, vu que ça rend le réglage du hop up extrêmement simple. Je le pousse à fond et pis c'est tout ! Certes, je perds de la portée par rapport à de la 0,23 ou même de la 0,20, mais vu que je me sers de mon PX4 avant tout pour les courtes distances, ce n'est pas un problème... Qui me pose problème. En revanche, il n'est pas rare que j'ai besoin de viser une cible relativement petite à courte distance (un pied ou un coude qui dépasse par exemple), je préfère donc privilégier la précision et la régularité à la portée brute.

Après, cela dépend sans doute de l'utilisation qu'on en fait. Personnellement, avant d'être un "back up" (sous entendu "réplique que je vais utiliser si je rencontre un problème quelconque avec ma réplique principale"), mon PX4 est avant tout une réplique "pour les courtes distances d'engagement" (l'utilisation d'une réplique de faible puissance à courte distance, voir dans certaines configurations particulières de bâtiment, étant souvent une condition sine qua none dans les parties où je vais). Je le sors dès qu'il est probable que je m'apprête à rencontrer des cibles à courtes distances, ce qui m'arrive très souvent (passages de porte, coins de mur...).
CITATION(Ava-nile @ 21/01/2013, 03:37) *
Pour le gaz, pistolet de fabrication japonaise oblige privilégiez les gaz faible puissance : HFC 134A 144A, AE (extreme blowback APS3 cyberdaube). Le Walther voir l’ultrair peuvent passer de manière ponctuelle. Il m'est arrivé d’en employer très rarement et je n’ai pas eu de casse, mais essayez d’éviter quand même. Le green n’y pensez pas, sauf si vous devez à prendre la glissière dans le visage.

Personnellement j'utilise de l'Ultra Abbey Predator, de façon quasi exclusive. Il est (à mon avis) légèrement moins lubrifié que le Extrem Blowback Cybergun, ce qui n'est pas un mal. Il est moins facile à trouver par contre (j'achète le mien sur Begadi).


Au niveau "customisation interne", j'ai essayé 3 pièces : un canon interne PDI 6.01 (notez que le lien renvoie vers un canon interne fabriqué pour le Glock 17 à la base ; mais ce canon interne fonctionne tout aussi bien avec un PX4, sans dépasser du canon externe), un canon interne First Factory 6.03 et un hop up Nine Ball violet.

Soyons clair : je n'ai fait aucun test objectif et rigoureux, ce que je m'apprête à dire, c'est du feeling. Et ce feeling, c'est que ça change pas grand grand chose. Le canon interne Marui et le hop up d'origine sont déjà très sympa, et j'ai pas constaté beaucoup de différences avec ces éléments. Le hop up violet est plus "violent", dans le sens où à réglage identique, il va lever davantage. Mais vu que la "puissance" do hop up d'origine me suffit, c'est loin d'être indispensable (de mon point de vue, toujours).

Concernant les pièces externes, j'en ai essayé deux.

La première, c'est le kit culasse et canon externes en métal, désigné sous la référence "STORM CNC Metal Slide & Outer Barrel for Marui PX4 GBB (Black)" sur eHobbyAsia.



En haut la culasse plastique d'origine (notez les traces dues à l'utilisation), en bas la culasse métal.

C'est le premier kit (à ma connaissance) à avoir été dispo... Et il est pas top. Les marquages ne sont pas réalistes (ce sont les même que ceux de la culasse d'origine) et pas extrêmement bien réalisés. De plus, le canon externe a beaucoup souffert du système rotatif, au point qu'il y a beaucoup de jeu aujourd'hui. Cela occasionne parfois des problèmes (le canon externe ne tourne pas suffisamment lors du retour de la culasse en avant et se bloque contre la fenêtre d'éjection).

Aujourd'hui il existe bien d'autres culasses. Je ne l'ai jamais essayé, mais j'aurais tendance à recommander les culasses Shooter Design, qui sont de bonne qualité et pas trop chères. De plus, il en existe de toutes sortes, aussi bien noires avec marquages européens, que chromées avec marquages américains.

J'ai également essayé les talons de chargeur Nine Ball.



Ils augmentent la hauteur des chargeurs de PX4, en les faisant plus ou moins ressembler aux chargeurs 20 coups du vrai PX4 Storm. J'aime bien le look que ça donne, et comme, lorsque je recharge en partie, j'ai tendance à saisir l'extrémité du chargeur neuf en faisant une pince avec la main, ces talons me facilitent le rechargement.

De plus, étant fait en caoutchouc dur, ils résistent assez bien aux chocs, pratiques si on les fait tomber par inadvertance (ou même si on le fait exprès...). Par contre, ils rendent le rechargement en gaz impossible avec la tige d'une bouteille standard. Il faut absolument une rallonge.

Notez que dernièrement, une frame est sortie pour le PX4 avec marquages réalistes. Dispo en noir, tan et OD. De la marque "Nebula", inconnue au bataillon en ce qui me concerne.

Il est également assez facile d'acheter un bloc culasse/canon (et tout l'interne qui va avec), par exemple sur UNCompany. Cela permet d'avoir un bloc en spare au cas où, ou de pouvoir facilement changer de configuration (par exemple passer d'une culasse métal pour l'été à une culasse plastique pour l'hiver). Pour les allergiques au plastique, on trouve même le bloc culasse/canon en métal (provenant du fameux clone "HK 3PX4"). Cela permet de le passer en full metal à moindre frais.

Enfin, il existe quelques kit d'organes de visée, comme ce kit "Gunsmodify". Attention, je poste ce lien pour illustration uniquement, les visées au tritium sont interdites chez nous. Il en existe d'autres, comme le kit de la marque Detonator, qui brillent dans la nuit si on les expose au préalable à la lumière.

Ce message a été modifié par Khan-Seb - 21/01/2013, 17:04.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
gcats
posté 21/01/2013, 14:39
Message #8


Guerrier de l'apocalypse ou pas
**

Groupe : Membres
Messages : 478
Inscrit : 02/05/2008
Lieu : Besançon
Membre n° 25,523




Décidemment j'aime beaucoup tes reviews, très interessante!
Et le retour d'expérience permet d'avoir un avis beaucoup plus global que les reviews standard.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ava-nile
posté 21/01/2013, 15:32
Message #9


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 797
Inscrit : 06/03/2010
Membre n° 47,632




Alors, je vais essayer de répondre par étape et de n'oublier personne.

@Knight of ni :

CITATION
Personnellement c'est justement son aspect futuriste qui me plait, ça change des classiques...


Je suis du même avis. En fait bien que je ne le trouve pas particulièrement beau, je lui reconnais une certaine élégance dans son design, qui lui donne un coté plus "sosphistiqué" alors que la finition des Glocks est très "minimaliste" . Mais effectivement le PX4 Storm a vrai look futuriste qui plait énormément.

Pour ce qui du ressort de détente. Je n'ai pa eu de 3PX4 H.k (PX4 cheap) entre les mains.

Ce que je peux dire c'est que je n'ai pas eu de problème de ressort de détente qui se désaxait. Sur le PX4 Marui le ressort de détente (ressort de torsion) est solidement fixé dans un logement étroit. Une goupille passe à l'intérieur ce qui élimine tout risque de perte. De plus les tiges de fixations du ressort sont calées dans une gorge (l'une dans la carcasse, l'autre dans le dos de la queue de détente) Il me semble donc que le ressort ne peut pas se désaxer.

@Butcher

Content de voir que le tiens a survécu plus longtemps !
Après l'usure en nombre d'année n'est pas pas toujours révélateur. Le mien n'a tenu qu'un an et demi mais il a énormément servi dans mon garage.

CITATION
La sécurité qui, une fois enclenché, ne relève pas le marteau. Je ne suis pas sur que ça vienne de l'usure de la pièce mais plutôt de l'usure de la culasse entière. Il y a déjà un espace d'origine entre la culasse et le corps et j'ai le sentiment que c'est écart a grossit avec le temps, d’où le décalage avec la sécurité.


Remarque pertinente! Et je pense que c'est bien la clef du problème. Car quand je plaque fermement la glissière contre la carcasse le decocker marche (pourquoi n'y ai-je pas songé plus tôt). Du coup on peut conclure que ce dysfonctionnement est dû à une jeu de la glissière qui avec le temps s’étire et prend de l'espace vis à vis du bloc de détente. Et comme le mécanisme est calculé au millimètre, ça expliquerai l’inefficacité du deccocker sur le long terme.
Je vais éditer ma review pour le mentionner. Merci en tout cas pour cette remarque! wink.gif

@Skipspik

CITATION
Seul truc à redire, le PX4 n'est pas l'évolution des 92f. Tu ne le dis pas clairement dans la partie RS mais j'ai l'impression que tu le sous entends.
C'est le 90two qui est l'évolution des 92f, d'ailleurs le 90two est compatible avec les mag de 92f en RS.


Ah Ah ! Bien vu ! En fait, j'ai hésité un moment à évoquer le 90-Two et le 92 a1 car c'est vrai c'est LUI qui est LA véritable évolution du m 92. En fait j'ai renoncé à l'évoquer, car, au même titre que le 92 a1 c'est une série qui est postérieure au PX4 Storm, et dont la philosophie est de conserver et d'adapter la plateforme m 92 aux critères modernes. Je cherchais surtout à illustrer la révolution de plateforme du PX4.
Il n’empêche que c'est vrai j'ai fait l’erreur de considérer le PX4 comme "évolution" du 92 alors qu'il s'agit plus d'un modèle "annexe plus évolué ". C'est une bonne remarque. Je vais sans doute étayer cet aspect dans la partie RS.

CITATION
Y'a deux trois mots inversés par ci par là mais c'est vraiment anecdotique [...] Mais vu la longueur de la review c'est pardonnable. Et C'est histoire d'aller chercher la petite bête hein.


Ben tu fais bien de les mettre en évidence. Car effectivement j'ai tendance à bâcler ma relecture. Je te remercie donc. Je vais corriger.

@cyril-

CITATION
Tres intéressante review merci !

Et bien merci.

@Onibaku

CITATION
Très belle review malgré les nombreuses déjà présentes, le fait que ce soit fait un an après son utilisation je l'ai lue.

J'ai acheté cette réplique mais revendu direct pour en prendre un WE car la mienne avait la culasse fissurée à l'arrière de la culasse dès le lendemain de l'achat chez airsoft one. Pourtant pas tiré avec. Airsoft One m'on refusé le remboursement.


C'est regrettable, pas vraiment commercial de leur part, dans le sens où ce n'est pas un choix qui va rendre un client fidèle

Si tu as acheté une culasse neuve à 3Len, pourquoi l'avoir revendu ?

En tout cas merci pour vos commentaires intéressants ! Je vais éditer la review. Je reste à votre disposition.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Red_J
posté 21/01/2013, 16:12
Message #10


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 713
Inscrit : 13/11/2008
Lieu : Puy de Dôme
Membre n° 31,550




Félicitation pour cette belle review, j'apprécie ton sens du détail wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ava-nile
posté 21/01/2013, 16:47
Message #11


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 797
Inscrit : 06/03/2010
Membre n° 47,632




Je me rends compte que j'ai été grillé en cours de réponse par gcats, Khan-seb et Red J.

@gcats
CITATION
Décidemment j'aime beaucoup tes reviews, très interessante!
Et le retour d'expérience permet d'avoir un avis beaucoup plus global que les reviews standard.


Merci! C'est essentiellement sur cet axe précis que mes reviews sont pensées: Fournir un retour après une certaine période d'utilisation, ce qui permet, par connaissance endurcie de la réplique, de fournir des détails sur problèmes qui n'apparaissent pas en sortie de boite.
Le PX4 est un parfait exemple.

Peut être qu'une fois, je ne résisterai pas à l'envie de faire une review sur un truc neuf. La prochaine en tout cas sera sur une réplique plus ancienne encore, et là aussi il y aura pas mal de choses à dire.

@Khan-seb

L'idée de cause à effet, que tu réagisses sur la review d'une réplique que j'ai acheté à l'époque lointaine, entre autre grâce toi, me fait sourire avec nostalgie.

Car à l'époque quand je regardais tes vidéos je me disais "mmh ce GBB que je convoite à l'air sacrément efficace entre les mains de ce type" et cet argument a sans doute pesé sur la balance.

Pour l'avantage des positions de pouces, je confirme! car j'adopte la même position des pouces. L’arrêtoir de culasse se situe un peu devant le pouce fort et ne vient pas gêner la base du pouce faible.

CITATION
Au niveau des "fausses bonnes idées", je pense au réglage du hop up : contrairement à bien d'autres Gbb, le hop up se règle directement à l'intérieur de la fenêtre d'éjection. On pourrait croire que ça rend son réglage plus pratique, puisqu'il n'est donc pas nécessaire de démonter la culasse. Le problème étant que l'accès à la molette n'est pas évident (même avec mes doigts fins, j'ai du mal), l'usage d'un outil pointu étant vivement recommandé à défaut d'être indispensable (selon la morphologie de vos mains).


Ah ? Surprenant. Je dois avoir des doigts plus fins encore. Je ne sais pas si tu as essayé en retirant le chargeur car les lèvres obstruent pas mal l'accès.Ça facilite énormément l'opération.
De toute façon, le démontage de la glissière est tellement rapide et simple que le hop-up reste largement accessible.

CITATION
Hmm, en ce qui me concerne je l'alimente exclusivement avec de la 0,25 Tanio Koba. Certains ont dit du PX4 que le hop up est un peu faiblard, et je suis d'accord, dans le sens où hop up à fond, la 0,25 est levé juste ce qu'il faut. Du moins à mon sens. Ce qui en fait un avantage pour moi, vu que ça rend le réglage du hop up extrêmement simple. Je le pousse à fond et pis c'est tout ! Certes, je perds de la portée par rapport à de la 0,23 ou même de la 0,20, mais vu que je me sers de mon PX4 avant tout pour les courtes distances, ce n'est pas un problème... Qui me pose problème. En revanche, il n'est pas rare que j'ai besoin de viser une cible relativement petite à courte distance (un pied ou un coude qui dépasse par exemple), je préfère donc privilégier la précision et la régularité à la portée brute.


Que dire de plus, si ce n'est que je suis entièrement d'accord ça renforce grandement ma théorie sur la rubrique "Alimentation" . J'avais peur que le hop-up un peu faiblard sur les .23g et + soit une souci propre à mon modèle. Donc tu me rassures. Oui je pense que l'emploi de .25g est parfaitement justifié dans les cas de figure précis que tu évoques.

CITATION
Oui, je confirme. En ce qui me concerne, c'est surtout lorsqu'il n'y a pas de chargeur dans la réplique que c'est flagrant. De plus, ce problème apparait surtout lorsque j'utilise le levier situé du côté gauche de la culasse. Le decocker fonctionne bien mieux lorsque j'utilise le levier du côté droit.


Ah c'est le premier symptome! Bientôt ni l'un ni l'autre ne devrait marcher. Pour moi aussi le non-fonctionnement total du decocker s'était précèdé d'une période durant laquelle seule la partie de droite fonctionnait bien.

La cause de ce phénomène c'est que la pièce est en deux partie, et la partie qui influe sur le mécanisme de détente est celle de droite. La partie de gauche reliée à celle de droite doit perde une partie de sa fermeté.

Enfin c'est mon hypothèse.

CITATION
Personnellement j'utilise de l'Ultra Abbey Predator, de façon quasi exclusive. Il est (à mon avis) légèrement moins lubrifié que le Extrem Blowback Cybergun, ce qui n'est pas un mal. Il est moins facile à trouver par contre (j'achète le mien sur Begadi).


Je n'ai jamais vraiment su si l'extrem blowback Cybergun se substituait parfaitement en terme de puissance au HFC 134a. J'ai beau avoir consulté les topics sur la question. Je n'ai jamais su s'ils étaient vraiment égaux en terme de de puissance. Je sais qu'ils sont très proches. En tout cas toutes répliques japonaises on bouffé ce gaz sans casse (à l'exception de mon P.38 mais je ne suis pas sûr que ce soit dû au gaz).
En tout cas j'éditerai ma review pour ajouter l'Abbey Ultra predator.

Sinon je commenterai pas toutes tes informations sur les accessoires et holsters compatibles, car c'est un domaine où je m'y connais trop peu. Mais elles sont vraiment bienvenues car elle viennent combler cette partie de la review qui est très peu étayée. Et vais éditer la review pour inviter les lecteurs à lire ton message.

@Red J
Merci pour le message encourageant

Merci à tous pour vos remarques constructives qui enrichissent mon travail! wink.gif

Ce message a été modifié par Ava-nile - 21/01/2013, 16:50.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Skipspik
posté 21/01/2013, 17:08
Message #12


Curiosity photographié par le Mars reconaissance orbiter
**

Groupe : Membres
Messages : 6,793
Inscrit : 15/05/2011
Membre n° 65,325




Quelqu'un a t'il eu des soucis avec la double action ? Sur certain PX4 cheap la double action ne marchait pas/plus/très mal. (Avouer d'ailleurs que c'est assez c*n, quand le GBB est couplé à un levier de decocking).

EDIT; Et tu n'as pas la finger discipline ! nono4.gif

EDIT2: Et dans la review, tu évoque les fuites des chargeurs, en disant, je te cite
CITATION
auxquels je n’ajoute pas le chargeur d’origine qui fuit parfois.
(Je ne le compte pas dans l’addition car, je considère qu’un chargeur de GBB vieux d’un an et demi, qui a énormément servi et qui a dû tomber quelques fois, finira toujours par fuir toute marque confondue.)
Mais dans une autre review, plusieurs personnes (donc Khan-seb) se plaignent de fuites précoces sur plusieurs mags. Rien de bien méchant, mais c'est précoces, quelques utilisations au plus.

EDIT3:
http://www.france-airsoft.fr/forum/index.p...=px4&st=280


Skip'

Ce message a été modifié par Skipspik - 21/01/2013, 17:24.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Khan-Seb
posté 21/01/2013, 17:58
Message #13


Modeste et surpuissant.
Icône de groupe

Groupe : Adhérents
Messages : 4,243
Inscrit : 06/04/2004
Membre n° 2,204




Pour le coup c'est vrai que je m'en suis plains, mais en fait, il suffit juste de resserrer une vis se trouvant derrière le talon du chargeur.
CITATION(Butcher @ 21/01/2013, 09:02) *
Petite astuce: enlever la plaquette en bas du chargeur, il y a une visse noir qui se desserre avec le temps et qui facilite le dégazage (pour notre plus grand malheur). Un petit resserrage et hop, c'est reparti !

Pour la double action, aucun problème pour ma part.

Ce message a été modifié par Khan-Seb - 21/01/2013, 17:59.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Onibaku
posté 21/01/2013, 18:35
Message #14


Membre actif
Icône de groupe

Groupe : Adhérents
Messages : 1,994
Inscrit : 22/05/2004
Lieu : Paris IDF
Membre n° 2,511




Ava-Nile : j'ai acheté la culasse neuve mais depuis j'ai été un peu parano sur les culasses abs marui (j'ai eu la meme fissure sur mon ancien m92f mais au bout de 3 ans). J'ai préféré revendre la réplique avec une nouvelle culasse en espérant que le client n'aura jamais de problème avec. J'ai bien insisté pour qu'il n'utilise que du gaz été ou hfc 134a (d'ailleurs vendu avec gaz été).

J'ai même créé un sujet concernant les culasses gbb marui qui cassaient.

Sinon la frame est beaucoup mieux finie que le WE qui brille beaucoup. D'ailleurs les pièces tel que le decocking du WE pourrons être remplacées en cas de casse.

Le ressort du chien est plus dur sur le WE donc plus dur d'appuyer sur le bouton pour changer les grips. J'ai monté la culasse marui fissuré sur le WE, c'est compatible 100% (aucun jeux, decocking fonctionnel).


Au fait, le fait que ta culasse soit un peu devenue brillante du à l'utilisation rend ta réplique plus réaliste car le vrai px4 a une culasse brillante smile.gif

Ce message a été modifié par Onibaku - 21/01/2013, 18:37.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ava-nile
posté 21/01/2013, 18:48
Message #15


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 797
Inscrit : 06/03/2010
Membre n° 47,632




Pour les fuites de chargeur je vais tester le coup de la vis . Il semble l'avoir déjà fait une fois.

Pour ma part, le chargeurs n'a pas fuit prématurément.

Pour ce qui est de la double action, perso jamais eu de soucis .

CITATION
EDIT; Et tu n'as pas la finger discipline !


C'est assumé pour les photos. Mais pour être 100 % honnête avec toi il arrive parfois que je la néglige. Sur le terrain et quand je m’entraîne chez moi je suis plus rigoureux.

Je vais attendre encore un peu avant d'éditer au cas où des gens auraient d'autres choses à ajouter.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
foxtrøt
posté 09/04/2013, 00:13
Message #16


Barbatruc
**

Groupe : Membres
Messages : 111
Inscrit : 23/07/2009
Lieu : La Rochelle (17)
Membre n° 40,144




Pour revenir au problème de ressort détente , as tu pensé a aller dans un magasin de modélisme .
En tout cas moi je n'ai eu aucun souci sur le GBB et sa plus de deux ans d'utilisation .
Par contre j'ai eu un petit problème de chargeur (Marui ) qui fuyaient mais j'ai résolu l'affaire en enlevant le talon des chargeurs concernés ce qui laisse apparaitre une vis, celle ci une fois dévissé sépare la partie haute du chargeur et la partie basse (contient des joints d'étanchéité ) .J'ai ensuite mis un ou deux tour de téflon pour amélioré l'herméticité des chargeurs .
Go to the top of the page
 
+Quote Post
f4celess
posté 16/04/2013, 19:10
Message #17


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 25
Inscrit : 28/07/2011
Membre n° 68,307




Bonjour à tous,

Je viens ici dans l'espoir que quelqu'un puisse m'aider.

Vous vous en douter j'ai un PX4, et récemment j'ai eu quelques soucis avec. Pour faire simple la culasse ne se verrouille plus lorsque je tire ma dernière bille.
Voici ce qu'on peut observer:
- la culasse ne se verrouille plus lorsque je tire ma dernière bille
- la culasse se vérouille lorsque je pousse legerement sur l'arretoire de culasse lors du tire sans bille
- la culasse se verrouille parfaitement lorsque je l'actionne à la main sans billes dans le chargeur
- le problème est le même avec mes 3 chargeurs (1 new gen et 2 old gen)
- visuellement RAS, quelques marques d'usures normale aussi bien sur la réplique que sur les chargeurs.

Quelqu'un aurait une suggestion ?

Merci d'avance.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yannourugby
posté 16/04/2013, 22:12
Message #18


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 2,621
Inscrit : 27/03/2010
Lieu : Cherbourg/Caen
Membre n° 48,486




Je ne sais pas où tu habites, mais il est possible qu'avec le froid le gaz n'ait pas assez de pêche pour ramener la culasse suffisament en arrière. Après remplis tu bien tes chargeurs? Tête en bas? Quel gaz mets tu?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
f4celess
posté 17/04/2013, 19:59
Message #19


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 25
Inscrit : 28/07/2011
Membre n° 68,307




CITATION(yannourugby @ 16/04/2013, 23:12) *
Je ne sais pas où tu habites, mais il est possible qu'avec le froid le gaz n'ait pas assez de pêche pour ramener la culasse suffisamment en arrière. Après remplis tu bien tes chargeurs? Tête en bas? Quel gaz mets tu?


Ce n'est en aucun cas la température, j'ai le même problème dans ma chambre.

Je remplis correctement les chargeur en gaz, j'arrive à tirer plus d'un chargeur de bille avec.

Il mange de l'ultrair qui est peut être un peu trop puissant mais jusqu’à présent ça n'a jamais causé de soucis sur mes Marui.

La culasse revient suffisamment en arrière car lorsque je tire avec une légère pression vers le haut sur l’arrêtoir de culasse, elle se bloque bien.

J'ai également insérer un chargeur sans la culasse, l'ergot sur le chargeur vient correctement pousser l'arrêtoir de culasse.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yannourugby
posté 17/04/2013, 22:02
Message #20


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 2,621
Inscrit : 27/03/2010
Lieu : Cherbourg/Caen
Membre n° 48,486




Si tu utilies de l'utrair ton gbb doit manquer de lubrifiant, met un coup de silicone sur la tête de piston et fait aller et venir le piston dessus jusqu'à ce que ça marche parfaitement wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

3 Pages V   1 2 3 >
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 22/06/2017 - 17:38